Galerie de Portraits - marie frécon
  
Galerie de Portraits
Dans le dictionnaire des symboles, je trouvais le mot visage calé entre les mots virginité et v.i.t.r.i.o.l.
Virginité … l’état virginal est le non manifesté, le non révélé …
Visage … le visage est un dévoilement, incomplet et passager de la personne … il est
comme une porte de l’invisible …
v.i.t.r.i.o.l. … initiales d’une formule célèbre parmi les alchimistes : visita interiorem
terrae rectificando invenies operae lapidem, autrement dit : descends au plus profond de
toi-même et trouve le noyau insécable sur lequel tu pourras bâtir un homme nouveau.

Quand, ajouter de la matière - souvent végétale - à la peau d’un visage, est comme
effacer, recommencer, révéler … l’homme devient porteur d’une histoire qui lui échappe,
et je prends cette intériorité imaginée qui transpire, qui vient faire surface.
Une peau neuve … Une seconde nature ?
Être de sensations d’un côté, d’intuitions de l’autre. Je me laisse surprendre, et je prends …
« ce qu’il y a de plus profond en l’homme, c’est la peau.» dit Paul Valery.
Un jeu sans jeu. Laisse faire. Pose et dépose.
Aucun décor ne vient déranger le modèle, il est le décor.
Nous sommes en argentique.
Le mat du papier aspire davantage le regard.
Le virage sépia adoucit le temps et le brouille.
Frères de matière, au fil du temps arrêté, forment une famille comme …
« Cette motte de terre
Où tout un peuple de racines
Complote » (Thierry Cazals)


Format des tableaux : 50 x 60 cm en moyenne (formats des tirages : 30 x 40 cm)
Tirages sur papier baryté. Virages sépia.
Top